Ottawa Coach Receives NFL Honour

Ottawa Coach Receives NFL Honour

Ottawa’s Paul Howard is the 2014 NFL Youth Coach of the Year (francais en dessous).

The NFL held a party for Howard an Information Technology professional who volunteers with his local community football club – the South Ottawa Mustangs – in Ottawa to celebrate the award (photos below).

Howard uses football to help improve his troubled community.

The Mustangs are based in Heron Gate, a neighbourhood classified by the Ottawa Police guns and gangs unit as an ‘affected’ community. Howard’s efforts to keep football going – from running touch football leagues to encouraging participation and raising funds – have played an instrumental role in helping to build hope and opportunity within the community.

“Having grown up in this same low income community himself, Paul understands the challenges and barriers these young people face,” said South Ottawa resident Sara Dwyer in a nomination essay. “He believes so much in the benefits of being part of a football team, and the opportunity that football can provide. The confidence and discipline (that these players learn) translates to their lives at school, in the community and at home. We are grateful to have volunteers like Coach Paul who understand that it takes a village to raise a child, and who are ready to step up to be a part of that village.”

Currently in its 16th year, the NFL Youth Coach of the Year award is presented in collaboration with BlackRock Canada, the world’s largest asset manager. The award was created to recognize community or high school level coaches across Canada who make a positive impact on their communities through football. The award is not based on wins and losses.

“This award is intended to recognize those outstanding individuals who go above and beyond and truly make a difference within their communities; Paul Howard is a worthy recipient of this award,” said Noel Archard, Managing Director, Head of BlackRock Canada. “Together with the NFL we are proud to put the spotlight on volunteers who are using football to make their communities better.”

In recognition of Howard’s efforts, BlackRock Canada will create $5,000 in bursaries to assist young players in the South Ottawa community who want to play football but are in financial need. The South Ottawa Mustangs will also receive $5,000 in new equipment from the NFL as part of the award.

Howard was selected from a shortlist of ten coaches from across Canada to receive the honour. A panel of journalists, BlackRock, NFL and Football Canada officials selected the winners. More than 100 different coaches from across Canada were nominated for the award.

VINCE ORIEUX, a volunteer coach at Holy Rosary High School and with Lloydminster Minor Football, was named a runner-up and will receive $2,000 in new equipment.

“Coach Orieux focuses on the development and participation of all players in our city, whether they play on his teams or those coached by others,” said Aubrey Patterson, Superintendent of Instruction at the Lloydminster Catholic School Division in a submission. “His impact on the youth of Lloydminster has been so positive, shown by the great many of his players who are inspired to be assistant coaches on local Pee Wee, Bantam and Midget teams. There is no more dedicated and influential coach I have encountered in any sport.”

Without JASON SCHENN young people in Moosomin Saskatchewan would not have a chance to play football. Schenn was also named runner-up and will receive $2,000 in equipment for the Moosomin Generals, who play in the 9-Man Rural Manitoba Football League.

“Working tirelessly, in just five years time, Jason Schenn has been the driving force behind creating a football program from scratch in our community,” said Moosomin’s Ron Dietrich in one of the essays submitted to nominate Schenn. “Simply put, no one could give more than what he has . . . many youth in the surrounding area will be better citizens because of his vision fulfilled.”

Rene Whelpton was another of the many area residents who nominated Schenn.

“Jason had a dream for the young men in our town,” said Whelpton. “He has put in countless hours raising funds, building (and lighting) a field, promoting the team, and finding opportunities for the team to serve the community. He is a person of passion and encouragement to both the boys and the parents.”

Over the past 16 years the NFL Youth Coach of the Year award has contributed more than $190,000 in equipment, facility upgrades and bursaries to deserving programs.

“Grassroots-level coaches are the backbone of football in Canada,” said Derek Gross, Director, Corporate Partnerships, NFL Canada. “Volunteer coaches not only enable thousands of participants the opportunity to enjoy the sport each year, but also instill a love for football in future generations.”

PAUL HOWARD est le récipiendaire du Prix NFL 2014 de l’Entraîneur de l’Année. Howard, un professionnel des technologies de l’information qui œuvre comme bénévole au sein de son club local de football, les Mustangs d’Ottawa-Sud utilise le football pour améliorer le sort de sa collectivité en difficulté.

Les Mustangs sont basés à Heron Gate, un quartier à faible revenu qualifié de collectivité « affectée » par l’unité antigang de la Police d’Ottawa. Les efforts d’Howard pour maintenir le programme de football, soit en organisant des ligues de touch-football et en encourageant la participation et en amassant des fonds ont joué un rôle important dans la création d’espoir et d’opportunités au sein de la collectivité.

« Ayant grandi dans cette même collectivité à faible revenu, Paul comprend les défis et les obstacles que ces jeunes doivent surmonter », écrivait Sara Dwyer, une résidente d’Ottawa-Sud dans son texte de nomination. « Il croit tellement aux avantages de faire partie d’une équipe de football et aux portes que le football ouvre. La confiance et la discipline (que ces joueurs apprennent) se transmettent à leur vie à l’école, dans la collectivité et à la maison. Nous sommes reconnaissants d’avoir des bénévoles comme l’entraîneur Paul qui comprennent qu’il faut un village pour élever un enfant et qui sont prêts à prendre leur place pour faire partie de ce village. »

À sa 16e année d’existence, le Prix NFL d’Entraîneur de l’Année est présenté par BlackRock Canada, le plus important gestionnaire de patrimoine au monde en collaboration avec Football Canada. Le prix a été créé pour reconnaître les entraîneurs locaux et des rangs secondaires à l’échelle canadienne qui ont une incidence positive sur leurs collectivités grâce au football. Cette récompense ne tient pas compte du nombre de victoires et de défaites.

« Ce prix sert à reconnaître des personnes exceptionnelles qui vont au-delà de leurs responsabilités et qui font une véritable différence au sein de leurs collectivités. Paul Howard est un digne récipiendaire de ce prix », affirme Noel Archard, directeur général et chef des services à BlackRock Canada. « En partenariat avec la NFL et Football Canada, nous sommes fiers de tourner les réflecteurs vers les bénévoles qui utilisent le football pour améliorer le sort de leurs collectivités. »

Reconnaissant les efforts d’Howard, BlackRock Canada créera des bourses de l’ordre de 5 000 $ pour aider les jeunes joueurs dans la collectivité d’Ottawa-Sud qui veulent pratiquer le football, mais qui sont en situation de besoin financier. Les Mustangs d’Ottawa-Sud recevront aussi de l’équipement neuf d’une valeur de 5 000 $ de la NFL dans le cadre de ce prix.

Howard a été choisi à partir d’une courte liste de 10 entraîneurs de partout au Canada pour ce prix annuel. Un panel composé de journalistes, de Football Canada, de BlackRock et d’officiels de la NFL ont choisi les gagnants. Plus de 100 entraîneurs de partout au Canada étaient en nomination pour le prix.

VINCE ORIEUX, entraîneur bénévole à l’École secondaire Holy Rosary et au sein de l’Association de football mineur de Lloydminster a été retenu comme finaliste et recevra de l’équipement neuf d’une valeur de 2 000 $.

« L’entraîneur Orieux met l’accent sur le développement et la participation de tous les joueurs dans notre ville, qu’ils s’alignent au sein de ses équipes ou des autres formations », affirme Aubrey Patters, surintendante de l’instruction à la Division des écoles catholiques de Lloydminster. « Son incidence sur la jeunesse de Lloydminster a été tellement positive que plusieurs de ses joueurs ont été inspirés à devenir entraîneurs adjoints au sein d’équipes locales de rang pee-wee, bantam et midget. Je n’ai jamais rencontré d’entraîneur plus dévoué et influent, tous sports confondus. »

Sans JASON SCHENN les jeunes de Moosomin en Saskatchewan n’auraient pas l’occasion de pratiquer le football. Schenn a aussi été retenu comme finaliste et recevra de l’équipement neuf d’une valeur de 2 000 $ au profit des Generals de Moosomin, une formation qui évolue dans Ligue rurale du Manitoba (RMFL), un circuit de football à neuf.

« Travaillant avec acharnement pendant cinq ans, Jason Schenn a été le moteur de création d’un programme de football qui n’existait pas dans notre collectivité », écrivait Ron Dietrich de Moosomin dans un des textes de nomination. « Personne ne pourrait s’investir plus que ce qu’il a fait. Il y a tellement de jeunes dans notre coin qui seront de meilleurs citoyens par la réalisation de sa vision. »

Rene Whelpton était un autre des nombreux résidents de la région qui ont nommé Schenn.

« Jason a porté un rêve pour les jeunes garçons de notre ville », écrivait Whelpton. « Il a investi une quantité innombrable d’heures pour amasser des fonds, bâtir (et éclairer) un terrain, promouvoir l’équipe et trouver des occasions pour les joueurs servent au sein de la collectivité. Il est une personne passionnée qui encourage à la fois les garçons et leurs parents. »

Au cours des 16 dernières années, le programme a versé plus de 190 000 $ en équipement et en mise à jour d’installations aux entraîneurs et programmes méritants.